Vivre chez nous

Nous veillons à proposer des prestations de qualité aux personnes accueillies.

 

Les résidents sont accueillis à leur convenance en chambre individuelle ou en chambre double, équipées d’un système d’appel, d’une ligne téléphonique privée sur demande à un prestataire, d’une prise télévision, d’une salle de bain avec douche et WC et de mobilier adapté (lit médicalisé, chevet, table adaptable…). Elles peuvent être personnalisées avec de la décoration et du mobilier privés.

L’entretien du linge tout comme l’entretien des chambres sont assurés par l’établissement.

Chaque site dispose d’une cuisine en liaison chaude qui assure la préparation des repas sur place, sous la responsabilité des chefs cuisiniers et du diététicien qui veille à l’équilibre nutritionnel des repas proposés.

L’accueil des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer 

L’EHPAD s’est doté d’une offre de soins répondant aux besoins spécifiques des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentée.

Dans une logique de filière et de progressivité des réponses apportées, l’EHPAD s’est spécialisé dans l’accueil des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Outre la formation permanente des personnels sur cette thématique, l’établissement propose une offre graduée. A ce titre, l’EHPAD dispose :

  • D’un Pôle d’Activité et de Soins Adaptés (PASA) : ce pôle permet d’accueillir, dans la journée, les résidents de l’EHPAD souffrant de troubles du comportement modérés, dans le but de leur proposer des activités sociales et thérapeutiques, individuelles ou collectives, adaptés à leurs troubles. L’objectif est de maintenir ou de réhabiliter leurs capacités fonctionnelles, leurs fonctions cognitives, sensorielles et leurs liens sociaux. Cette activité est organisée dans des locaux spécifiques rappelant le cadre d’un logement individuel ou de manière itinérante au sein de l’établissement.
  • D’unités spécifiques sécurisées permettant d’accueillir en toute sécurité des personnes souffrant de troubles de la déambulation et de troubles cognitifs stabilisés ;
  • D’une Unité d’Hébergement Renforcé (UHR) de 14 places destinée à accueillir pour une durée limitée, des personnes âgées souffrant de troubles du comportement liés à la maladie d’Alzheimer en phase aigüe. Il s’agit d’une modalité d’accueil séquentielle destinée à favoriser la stabilisation des troubles rencontrés.